30 articles dans la catégorie : "Développement personnel"

Les 7 degrés de maturité émotionnelle

 Les 7 degrés de maturité émotionnelle

Quand faut-il utiliser les degrés de maturité émotionnelle ? Lorsque la demande de votre interlocuteur n’est pas formulée clairement parce qu’elle est masquée par l’expression verbale, para verbale ou non verbale d’une émotion [1].

Jean-Pierre Testa

S’arrêter et respirer

 S’arrêter et respirer

Depuis quelques années, l’expression « lâcher prise » fleurit dans bon nombre de magazines et de livres de développement personnel. Concrètement de quoi s’agit-il ? Une mode ? Un réel besoin ? Lâcher-prise dans l’entreprise, cela signifie quoi ?

Alain Duluc

Relations interpersonnelles : savoir donner des signes de reconnaissance

 Relations interpersonnelles : savoir donner des signes de reconnaissance

Dans les relations interpersonnelles, les signes de reconnaissance, selon l’Analyse Transactionnelle, sont particulièrement utiles dans les situations dans lesquelles une personne donne du feedback à un interlocuteur. Quand ils sont positifs, les signes de reconnaissance favorisent l’ouverture à l’échange, renforcent la relation collaborative et instaurent un climat de confiance. Ils permettent d’agir sur un levier

Jean-Pierre Testa

Adopter le bon niveau d’écoute

 Adopter le bon niveau d’écoute

En voiture, lorsque vous conduisez en zone verte, votre jauge à carburant diminue progressivement (moins de consommation), votre état de vigilance vous permet d’éviter les obstacles et comme vous ménagez votre monture, vous constatez moins d’usure. Bref, je vous rachèterai volontiers votre véhicule. En revanche, si vous conduisez en zone rouge, votre consommation de carburant

Jean-Pierre Testa

Développer l’estime de soi

 Développer l’estime de soi

L’estime de soi est un ingrédient essentiel pour établir des relations constructives avec ses interlocuteurs. Le niveau d’estime de soi correspond à l’écart plus ou moins important entre l’image que la personne a d’elle-même et l’image qu’elle souhaiterait avoir (idéal de soi). Pour le psychologue Will Schutz et Alain Duluc, l’estime de soi est corrélée

Jean-Pierre Testa

La construction de la Confiance en 4C

 La construction de la Confiance en 4C

Inspirés du concept de structuration du temps de l’Analyse Transactionnelle créé par son fondateur le médecin psychiatre américain Eric Berne, les 4C de la construction de la confiance constituent les étapes de l’apprentissage de cette confiance. Elles sont classées par ordre croissant d’intensité en termes d’implication et de quantité de signes de reconnaissance échangés, d’implication

Jean-Pierre Testa

« Ce que je veux » ou la stratégie d’objectif

 « Ce que je veux » ou la stratégie d’objectif

Mettez-vous en situation pour formuler de bons objectifs personnels grâce à la PNL. Imaginez la situation suivante et ce que seraient vos pensées, émotions ou réactions spontanées : « Mon boss m’avait promis de me confier un projet phare pour l’entreprise et m’annonce que ce n’est plus possible compte tenu d’événements indépendants de sa volonté. »

Alain Duluc

Envie de lire ? Oui, mais quoi ?

 Envie de lire ? Oui, mais quoi ?

Se déconnecter, se poser avec un bon livre entre les mains, aller à la rencontre d’un auteur… oui, mais comment ? Où trouver des conseils  de lectures avisés ?

Pia Martin

La posture ++ : une clé pour nous accorder ensemble !

 La posture ++ : une clé pour nous accorder ensemble !

Issue de l’Analyse Transactionnelle, la posture ++ nous invite à porter un regard bienveillant sur les autres et sur nous-mêmes afin d’entretenir des relations harmonieuses et fécondes. Plus facile à dire qu’à mettre en œuvre en cas de difficulté ou de tension ! Notre premier défi est donc de revenir en posture ++ lorsque le stress nous

Pascale Bélorgey

Développer sa créativité pour résoudre les problèmes complexes

 Développer sa créativité pour résoudre les problèmes complexes

Les problèmes complexes sont difficiles à démêler. Ils intègrent de nombreux éléments inextricablement liés entre eux. Souvent, plusieurs parties prenantes sont concernées par le problème, ce qui le rend encore plus délicat à traiter. Alors, nous les reportons jusqu’au jour où, pensons-nous, nous pourrons enfin y réfléchir à tête reposée. Or, c’est tout le contraire qu’il

Pascale Bélorgey

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.