Les 7 habitudes des gens très efficaces

Par le 3 décembre 2021

Les 7 Habitudes des Gens Très Efficaces est le nom d’un best-seller. Il a permis à de nombreux lecteurs de développer leur leadership au quotidien et de relever les défis de leur vie pro et perso. En voici les principes.

Reconnu mondialement, Les 7 Habitudes des Gens Très Efficaces a été écrit par Stephen Covey, auteur, professeur et conférencier américain, et, publié pour la première fois en 1989. Il est aussi à la base d’une formation du même nom.

« Ces 7 habitudes ne sont pas des rituels, mais plutôt, des paradigmes de pensée, des postures, qui déclenchent des actions puis des résultats », explique Alain Duluc, formateur et manager Offre et Expertise Développement personnel chez Cegos. Ces postures découlent de principes fondamentaux et universels de la vie en société.

Plus concrètement, voici en quoi consistent chacune de ces habitudes.

1. Les gens très efficaces sont proactifs

Les gens efficaces prennent les devants au lieu d’attendre que les choses viennent à eux. En effet, toute action commence par une décision. La première posture à adopter est donc celle de la proactivité, en opposition à la passivité.

« Dans d’autres approches, on trouve cette notion de proactivité sous le nom de choix. C’est l’idée qu’il faut être conscient du fait qu’on a une marge de pouvoir autour de nous et qu’on peut décider de sa propre vie », résume Alain Duluc.

Exemple

Si vous rêvez depuis toujours de vous (re)mettre à la musique, vous devez à un moment prendre la décision ferme de le faire. Car il n’y aura sûrement jamais d’opportunité qui se présentera à vous sans que vous en soyez le moteur.

2. Les gens très efficaces définissent leurs objectifs

Difficile de réussir si on ne sait pas vraiment ce qu’on veut. Les gens très efficaces ont pris le temps de définir leur « mission de vie », puis d’autres objectifs ponctuels, tout au long de la vie. C’est comme entrer une adresse dans le GPS avant de prendre la route.

« Il s’agit de se demander quel est le sens de sa vie, ce qu’on veut accomplir. En effet, puisque j’ai le choix de diriger ma vie, autant définir où je veux aller. Puis cette démarche intellectuelle va s’appliquer à toute situation », développe Alain Duluc.

Exemple

En continuant sur notre exemple précédent, si vous voulez développer vos talents de musicien, peut-être que votre objectif sera de vous produire sur une scène, de composer une chanson, ou d’enregistrer un album.


Découvrez la formation Les 7 habitudes des gens très efficaces


3. Les gens très efficaces définissent l’ordre de leurs priorités

Sachant où ils veulent aller, les gens très efficaces savent faire la part des choses entre ce qui est important et ce qui l’est moins. Ils savent définir leurs priorités dans tous les domaines. Seul moyen de pouvoir s’occuper de ce qui est important sans se laisser happer en permanence par l’urgence.

« Dans la vie on avance toujours pas à pas. Il est donc important de définir quel est le premier pas, puis les suivants. Cette habitude se concrétise notamment dans la gestion du temps. En formation, on enseigne par exemple à gérer son agenda », explique Alain Duluc.

Exemple

Vous avez décidé que votre objectif était de vous produire sur scène ? Votre priorité sera peut-être de monter un groupe et d’organiser des répétitions. À un moment il faudra trouver une date et un lieu, des financements. Définissez dans quel ordre faire tout cela.


Voir notre formation « Maîtrise du temps et gestion des priorités »


4. Les gens très efficaces pensent gagnant-gagnant

Les gens très efficaces ne sont pas égoïstes. Ils pensent toujours gagnant-gagnant : ils se préoccupent de la réussite commune, pas seulement de leur propre succès.

« Les trois premières habitudes sont les fondations, elles constituent la victoire personnelle. Les habitudes suivantes sont en lien avec les autres et la société. Penser selon le principe gagnant-gagnant est un schéma mental nécessaire à la vie en société. Cela valait à l’époque où il fallait chasser le mammouth et s’applique toujours à toutes les situations actuelles », développe Alain Duluc.

Exemple

Vous préparez votre production sur scène avec votre groupe, et pour ça vous squattez le garage familial trois soirs par semaine. Qu’est-ce que gagne votre partenaire dans cette nouvelle situation ?

5. Les gens très efficaces sont à l’écoute

Les gens très efficaces sont à l’écoute des autres : ils font en sorte de comprendre les autres avant de chercher à se faire comprendre.

« C’est un état d’esprit et en formation on apprend à maîtriser l’écoute active, voire l’écoute empathique, qui est la capacité à comprendre ce que les autres ressentent », précise Alain Duluc.

Exemple

Pour savoir quoi proposer à votre partenaire pour que la situation lui profite également, il suffit probablement de tendre l’oreille. La réponse sera au détour d’une conversation.

>>Lire aussi : Qu’est-ce que l’écoute active ?

6. Les gens très efficaces fonctionnent en synergie

Les gens très efficaces n’agissent pas dans leur coin, ils dialoguent avec les autres parce que c’est le meilleur moyen de trouver de nouvelles idées. Ils demandent des avis extérieurs et prennent le temps de rebondir pour ajuster leurs points de vue.

« La synergie, c’est l’attitude qui correspond au dialogue. Cela s’oppose aux monologues et débats contradictoires dans lesquels des opinions s’opposent ». Au contraire, fonctionner en synergie permet de faire émerger une troisième option, qui n’aurait pas existé si on n’avait pas travaillé ensemble », résume Alain Duluc.

Exemple

En plus d’écouter votre partenaire, échangez et débattez. Vous pourrez voir émerger des solutions qui allieront vos différents passe-temps. Qui sait, cela peut mener à la création d’une petite entreprise familiale !

7. Les gens très efficaces se forment en permanence

Les personnes très efficaces ne considèrent jamais qu’elles ont atteint leur maximum en termes de connaissances et de compétences. Elles savent que savoirs et savoir-faire ne sont pas figés dans le temps. C’est pourquoi ces personnes pratiquent l’amélioration continue, qui consiste à se former constamment.

Alain Duluc précise qu’on peut travailler ces équilibres dans 4 domaines en particulier :

  • Le domaine physique : il s’agit de faire du sport, bien se nourrir, et de manière générale tout faire pour être en bonne santé
  • Le domaine émotionnel : faire en sorte de cultiver des relations riches, tant avec ses proches, ses amis, sa famille, qu’avec ses contacts professionnels
  • Le domaine intellectuel : il s’agit de garder un esprit aiguisé en acquérant de nouvelles compétences
  • Le domaine moral ou spirituel :   agir en cohérence avec ses valeurs et dans le sens de sa contribution au monde.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Rémi Il y a 1 mois

C’est simple, mais efficaces 😉 Rien à ajouter 🙂

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.