Le lâcher-prise expliqué comme jamais

Par le 18 mai 2021

Tout le monde parle de lâcher-prise, mais pas forcément de la bonne façon. Il faut dire que le terme porte à confusion. Et c’est dommage, car dans le monde du travail, comme dans la vie personnelle, on a tout à gagner à savoir lâcher-prise.

Apprendre à lâcher prise

C’est quoi le lâcher-prise ?

Dans la vie, il y a toujours des situations qui relèvent du domaine « il pleut », c’est-à-dire des choses qui échappent à notre contrôle, tout comme le mauvais temps. Le lâcher-prise est une forme de proactivité face à ce type de situation.

La psychologue et formatrice en entreprise, Claudia Bruneau nous explique que le lâcher-prise de déroule en 3 étapes.

Le lâcher-prise consiste à :

  • Repérer dans son environnement, professionnel ou personnel, les domaines contre lesquels on ne peut pas lutter.
  • Puis trouver les options pour faire face à cette situation.
  • Et enfin agir en fonction de ces possibilités.

Exemple :

Pour continuer sur la métaphore du mauvais temps, imaginez que vous avez prévu une sortie aujourd’hui. Vous deviez aller au parc, pique-niquer puis jouer au ballon avec vos enfants. Mais la météo en a décidé autrement et il va pleuvoir toute la journée. Lâcher-prise, c’est accepter cette situation, analyser les différentes options qui s’offrent à vous, et prendre la décision qui vous convient le mieux en fonction de cette réalité. Peut-être que vous déciderez de danser sous la pluie. Peut-être que vous organiserez une journée jeu de société à la maison. Quoiqu’il en soit, vous n’aurez pas perdu votre énergie à rechigner, vous aurez sauvé votre journée et vous aurez gagné en bien-être.


Découvrez notre formation Lâcher prise ! Mettre son énergie au bon endroit


Les bienfaits du lâcher-prise au travail

Au travail, les situations “il pleut” ne manquent pas. Par exemple, être managé par quelqu’un qui ne vous plaît pas, parce que vous ne partagez pas ses valeurs ou vous ne vous sentez pas en accord avec son énergie. « Dans ce cas, le lâcher-prise consiste à accepter que ce manager ne vous convient pas, mais que vous allez quand même être amené à travailler avec lui. Il faut alors se demander ce que vous pouvez mettre en place pour faire en sorte de travailler en synergie intelligente avec lui », développe Claudia Bruneau.

On cherche des solutions efficaces, sans perdre de temps à être dans le conflit ou dans la complainte. Cela permet de placer son énergie au bon endroit et de ne pas la gaspiller vainement. « Au travail, pratiquer le lâcher-prise permet de gagner en sérénité, en concentration, de devenir plus efficace et productif dans son travail. Finalement, on gagne en bien-être », assure notre experte.

 

Le lâcher-prise est-il une simple tendance ?

« Ce concept se popularise et c’est une bonne chose. Mais le mot a été un peu galvaudé. Il faut faire très attention à ne pas faire croire qu’il s’agit d’une attitude passive. Au contraire, le mot-clé est la proactivité », complète-t-elle. Il ne s’agit donc pas seulement d’accepter la fatalité, comme on pourrait le croire en se fiant seulement au nom du concept.

 

Comment réussir à lâcher prise ?

Apprendre à lâcher-prise

« Lâcher-prise s’apprend tous les jours et au fur et à mesure de notre vie », poursuit Claudia Bruneau. On est forcé de lâcher prise quand on se retrouve face à certains grands événements de la vie : accident, maladie, licenciement… Mais il est également possible de faire des petits exercices au quotidien pour s’y entraîner.

Solutions pour lâcher prise

« Un premier volet est de faire des exercices corporels, de respiration et de positionnement, car le corps et l’esprit fonctionnent ensemble. Il s’agit de réussir à aller dans une transformation d’énergie négative en énergie positive », explique la formatrice.

Techniques pour lâcher prise

Lors de formations en groupe sur ce sujet, elle utilise divers exercices. En voici quelques exemples :

●      La respiration carrée : on respire en quatre étapes d’une durée égale (inspiration sur sept secondes par exemple, puis on bloque les poumons pendant la même durée, puis on expire et on bloque à nouveau, toujours sur la même durée).

●      Le post-it MER : on affiche le mot MER sur un post-it face à soi au travail, pour se rappeler de prendre de temps en temps un moment pour prendre soin de soi : détendre sa Mâchoire, descendre ses Épaules, et Respirer.

●      Les visualisations créatrices : on part dans sa tête dans un lieu-refuge, qui peut être par exemple un souvenir de voyage, ou même un endroit que l’on s’est créé.

Il y a également des applications ou des vidéos, qui permettent par exemple de pratiquer la méditation, la cohérence cardiaque ou les automassages. Résultat : on ressent du bien-être.

Ces exercices permettent de se rendre compte concrètement qu’on peut être libre dans sa tête : même quand on ne peut pas changer sa réalité, on peut changer le regard qu’on porte sur cette réalité et la manière dont on la vit.

Lâcher-prise émotionnel

En plus du corporel, il faut aussi travailler sur l’aspect émotionnel et psychique. Cela peut se faire lors d’une formation en groupe, par exemple, qui permet d’échanger avec des pairs et d’apprendre les uns des autres. « Il y a une véritable effervescence qui se crée lors des sessions en groupe », assure la psychologue.

 

Pourquoi je ne lâche pas prise ?

Le lâcher-prise est un chemin qui peut être long et difficile, mais il est accessible à tous. Les obstacles qu’on peut rencontrer sont divers. « Derrière un non-lâcher-prise, il peut y avoir des situations d’angoisse, de burn-out, des problématiques de gestion du temps, de confiance en soi, des problèmes relationnels… », développe Claudia Bruneau.

En formation, la psychologue demande à chaque personne de lister ce qui est problématique dans son environnement. Puis, en fonction de ces problématiques, elles réfléchissent aux actions qui peuvent être mises en place. « Souvent, des personnes se rendent compte qu’elles peuvent agir là où avant elles pensaient n’avoir aucun pouvoir d’action. »

 

 

Recommandations livres sur le lâcher-prise

 

Voici deux ouvrages recommandés par Claudia Bruneau qui vous aideront à lâcher prise :

●      Le Pouvoir du moment présent – Eckhart Tolle Dans ce best-seller, présenté par l’auteur comme un guide d’éveil spirituel, Eckhart Tolle invite à se détacher du passé et du futur pour s’ancrer dans le présent. Il décrit en dix chapitres les dix étapes essentielles pour arriver au lâcher-prise.

●      Découvrir un sens à sa vie – Viktor Frankl Cet ouvrage est poignant. Il a été écrit par le professeur et psychiatre autrichien Victor Frankl, qui y décrit sa vie dans les camps de concentration. Il explique que le fait d’avoir un but et un sens à sa vie aide à survivre aux conditions inhumaines des camps.

Lire aussi

Comment prendre conscience de ses émotions ?

Emotions parasites comment les gérer ?

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Drissa Il y a 3 années

Vraiment, j’ai bénéficié beaucoup de progrès dans sur ma personnalité, mon rapport avec les autres. Non, c’est de la magie.!!!

Répondre
Avatar

Sophie Il y a 3 années

Je témoigne de l’efficacité de la respiration et de la visualisation pour arrêter le flux incessant de ses pensées. C’est d’ailleurs la première étape de la méditation. Merci pour cet article. Sophie Chérif, kinésiologue. https://sophiekinesiologue.fr

Répondre
Avatar

Malbert Il y a 3 années

Bonjour,
est ce que le slogan suivant une forme de lâcher prise ou , il s’agit d’un exercice toujours cérébral mais en version light/allégé..?
« Step back, slow down and think »

Répondre
Avatar

Françoise Il y a 2 années

J’utilise déjà la respiration depuis l’enfance, ce qui est efficace pour le contrôle de la douleur et rester calme. A voir si dire stop 3 fois fait quelque chose pour le lâcher prise.

Répondre
Avatar

Delphine Il y a 2 années

Bien que les choses nous semble essentielles, il est important de se rappeler les bases dont la respiration fait partie pour faire face au flot incessant d’informations et de demandes.

Répondre
Avatar

caetano das dores Il y a 6 mois

bonjour,
j’ai fait un certain nombre de session sur la gestion du stress professionnel et la gestion de personnalités difficiles aujourd’hui je suis à la recherche du comment ne plus m’impliquer émotionnellement dans ce qui ne relève pas de mes actions ou de mon contrôle…

Répondre
Avatar

Coralie Il y a 5 mois

J’utilise régulièrement l’application Toobee qui me permet de configurer des alertes régulières. A chaque sonnerie mélodieuse et discrète, je ferme les yeux et prend une grande respiration. C’est salvateur ! A chaque fois j’ai l’impression de me réveiller d’une quasi apnée. C’est comme remonter à la surface pour prendre l’air et replonger. Parfois je manque une sonnerie mais je sais que je l’entend quand j’en ai besoin !

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.