Coaching et plasticité cérébrale

Par le 9 juillet 2019

Nous savons désormais que le cerveau n’est pas statique. Il peut créer de nouvelles connexions neuronales, tout au long de la vie, afin de remplacer celles qui ne sont plus utiles et de renforcer celles qui sont utilisées.

Coaching

Qu’est-ce que la plasticité cérébrale ?

Ainsi en modifiant notre manière de penser, nous changeons les schémas neuronaux du cerveau. Nous créons également un nouveau regard et une nouvelle façon d’interagir avec ce qui nous entoure.

Un spécialiste en coaching renforce cette capacité humaine, en ayant recours à des outils et à des techniques qui stimulent la neuroplasticité. Ce concept se rapporte à la capacité du cerveau, au fil du temps et notamment des apprentissage, de créer, défaire ou réorganiser les réseaux de neurones et les connexions de ces neurones.

Par la métacognition, ou réflexion sur notre façon de penser, nous ouvrons la voie à de nouvelles façons de penser et donc, à de nouveaux comportements. Quand cela se produit, de nouvelles connexions neurologiques sont créées. Le changement peut alors se manifester en vivant positivement des actions vécues jusque là désagréablement, par la création d’habitudes ou comportements nouveaux .

Processus de coaching et neuroplasticité

Sur ces bases, on pourrait schématiser le processus de coaching en 4 étapes :

La conscience

Le coaching nous invite à réfléchir sur la façon dont nos pensées nous conduisent à questionner notre conscient et notre subconscient. Cela, à son tour, nous permet d’être capables d’interagir avec le monde, sans que d’éventuelles sensations relatives à l’égo interfèrent sur la manière dont nous le faisons.

La clarté

L’accompagnement personnalisé nous permet de rester lucide, en triant les faits associés à une situation et en en comprenant le vrai problème.


Si vous souhaitez devenir coach ou monter en compétences, il existe de nombreuses formations en coaching. Vous pourrez ainsi orienter et accompagner des personnes voulant faire évoluer leur carrière professionnelle.


Le choix

Grâce à lui, on peut travailler sur nos propres croyances, et visualiser alors de nombreuses nouvelles possibilités. Comme indiqué précédemment, il promeut la création de connexions neurologiques et de nouvelles manières de penser et de se comporter.

L’action

La confiance en ce que nous pensons augmente. Nous décidons avec plus d’assurance et nous sommes mieux préparés pour mener à bien un plan d’action déterminé.

L’ordre, indispensable au coaching

Dans ce processus, il est important et nécessaire de suivre un ordre. Tout d’abord, nous prenons conscience de notre mode de pensée, permettant ensuite une compréhension claire de la situation autour de nous. À partir de là, il nous sera possible de prendre une décision, de faire un choix qui nous conduira à une action déterminée.

En résumé : entreprendre un processus de coaching, avec le soutien d’un coach certifié, c’est se donner l’occasion d’explorer notre manière de penser. Nous devenons davantage conscients et confiants dans notre prise de décision et nous sommes en mesure de changer et d’améliorer plusieurs aspects de notre vie.

Découvrez les concepts, éléments clés et compétences du coach professionnel. Pour cela, je vous propose la formation Cegos Les fondamentaux du métier de coach professionnel - Niveau 1 - ACSTH par ICF

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.