7 clés pour s’affirmer tranquillement

Par le 12 décembre 2016

Se connaître soi-même et comprendre les mécanismes essentiels des relations humaines est indispensable pour s’affirmer et agir mieux avec les autres en milieu professionnel. Des outils, plus ou moins complexes, permettent de parvenir à cet objectif. Nous vous proposons ici sept clés pour vous affirmer tranquillement dans vos relations aux autres.

S'affirmer tranquillement

1. Entretenir avec les autres des rapports fondés sur la confiance

  • Aborder la relation avec un a priori de confiance.
  • Prendre l’initiative de dire bonjour et au revoir.
  • Penser à établir le contact et à le maintenir.

2. Être à l’aise dans le face à face

  • Se détendre et choisir une position d’ouverture.
  • Regarder dans les yeux son interlocuteur.
  • Exprimer son humour.

3. Exprimer ouvertement ses opinions, ses pensées et ses émotions

  • Clarifier ses objectifs et ses besoins. Aller droit au but.
  • Oser exprimer ses goûts et ses préférences sans se justifier.
  • Oser dire “JE”, parler en son nom.

4. Prendre en compte son environnement

  • Chercher à connaître chacun en échangeant avec lui.
  • Penser aux qualités de ses interlocuteurs.
  • Écouter les opinions des autres sans jugement.

5. Jouer cartes sur table sur la base d’objectifs clairement affirmés

  • S’engager personnellement en prenant position.
  • Répondre de façon directe à la question posée.
  • Exprimer plus souvent ce que l’on ressent pour être plus proche et chaleureux.

6. Respecter les autres et se faire respecter

  • Écouter et laisser l’autre finir ses phrases.
  • Oser dire plus souvent “non” à une demande pour faire respecter ses limites.
  • Passer des contrats avec ses interlocuteurs et respecter les accords conclus.

7. En cas de désaccord, rechercher des compromis réalistes sur la base des intérêts mutuels

  • Exprimer son désaccord en souplesse.
  • Reconnaître les bonnes idées de son interlocuteur.
  • Ne pas s’arrêter aux détails et préférer prendre du recul pour jouer gagnant-gagnant.

Et vous quelles clés aimeriez-vous plus particulièrement mettre en œuvre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

turc Il y a 7 mois

Donner plus de pistes quand on est en désaccord → C’est facile de parler pour soi (quand on est décider à la faire) = MAIS COMMENT FAIRE quand c’est l’interlocuteur qui reste sur ses positions ET QUI NE VEUT PAS FAIRE L’EFFORT et reconnaître les bonnes idées ???

Répondre

turc Il y a 7 mois

Vous dites :
– « formuler des critiques qui permettent d’obtenir un changement tout en respectant l’interlocuteur » → DONNER DES EXEMPLES CONCRETS, des pistes à suivre…

Répondre

VAELRIE Il y a 4 mois

Comment avoir confiance en une personne lorsque cette même personne n’a déjà pas confiance en nous? Comment alors arriver à gagner sa confiance afin d’avoir confiance en notre interlocuteur puisque ça me semble être le point d’encrage

Répondre

TURC Il y a 4 mois

En lui prouvant au fil du temps que tu es fiable (MAIS VRAIMENT TRÈS FIABLE). Quand tu fais quelque chose pour cette personne, il faut que tu sois sure de ce que tu fais, sinon lui demander gentiment des consignes ☺. BON COURAGE, à la longue, ça paye. Mireille

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.