7 conseils pour intervenir sur un sujet qu’on connait peu ou pas

Par le 20 janvier 2016

« Damien a un empêchement, tu fais la présentation à sa place… Il a laissé ses slides (98 !). Je te fais confiance, ça va aller… ». Mais vous, vous ne connaissez pas grand-chose – ou rien- au sujet… Et c’est après-demain ! Quelle communication allez-vous adopter pour relever le défi ?

7 conseils pour intervenir sur un sujet qu'on connait peu ou pas

© Shutterstock

Les mauvaises solutions

  • dire oui trop vite et s’en mordre les doigts
  • se faire porter pâle
  • passer la nuit à boire et danser pour oublier
  • déposer un cierge
  • refiler la présentation à un collègue en lui disant : « Ca va aller, je te fais confiance…etc.»
  • se mettre en colère contre son chef : «  Pourquoi moi ? Toujours moi ? C’est pas juste ! »
  • changer le sujet de la présentation pour un autre que vous connaissez très bien
  • démarrer la présentation en disant : «  Je ne ferai pas la présentation parce que je n’y connais rien, mais je vais vous faire un numéro de claquettes », ou bien « Je vais vous la faire mais vous ne viendrez pas vous plaindre après ! »

Les bonnes solutions

7 conseils avant la présentation

  1. Peut-être peut-on refuser de faire la présentation en argumentant et en proposant une meilleure solution (présentation à deux, envoi de documents, visioconférence, report…).
  2. Oser demander de l’aide et se trouver un allié.
  3. S’appuyer sur le Power Point,  s’il y en a un ; demander – et mettre- des commentaires en bas des diapos, visibles seulement de l’orateur.
  4. Identifier les enjeux réels : que pourrait-il se passer de pire ?
  5. Clarifier son propre objectif au regard de la situation : rester bienveillant avec soi et admettre que dans ces circonstances il est difficile d’obtenir un résultat parfait.
  6. Se dire que n’importe qui se sentirait sans doute en difficulté  dans ce contexte.
  7. Se dire que l’épreuve n’aura qu’un temps, que le trac ne se voit pas tant que ça…

Pendant la présentation

  1. S’ancrer (les pieds biens posés… )
  2. Respirer
  3. Définir et  préciser  au démarrage (si c’est possible) sa posture effective et dire qu’on n’est pas expert du sujet.
    Exemple : « C’est le collaborateur qui vous parle et je vous transmets le travail de l’équipe... »
  4. S’appuyer sur des personnes dans l’auditoire et les solliciter

Après la présentation

Se féliciter, fêter la fin de l’épreuve et se demander ce qu’on a appris en relevant ce challenge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERKAOUI Il y a 3 années

De mon humble avis,il parait quand même difficile de présenter un sujet qu’on ne maîtrise pas du tout,sauf si c’est un sujet qui nous est familier grâce à notre profil de formation ou à une certaine perception du sujet.Dans ce dernier cas de figure,li faut s’accorder un certain temps pour être en mesure de travailler sérieusement le sujet tout en s’appuyant sur des collègues assez avertis en la question;bien entendu,la base de sûreté demeure la confiance en soi.

Répondre
    Morgane Bazennerye

    Morgane Bazennerye Il y a 3 années

    Bien sûr, bien sûr, je suis d’accord avec vous! Le cas décrit est un peu « désespéré »!
    Merci du commentaire!
    Morgane

Magnin Il y a 3 années

Merci Morgane, pour ce billet.
Tu as bien commencé par la première bonne attitude : dire Non.
Il est aberrant de faire une intervention sur un sujet que l’on connaît mal. Tout le monde y perd. (Je le sais, ça m’est arrivé en formation : certes, la moitié du public était content, l’autre moitié m’a descendu.)
Les entreprises deviennent folles (ou plutôt certains de ses managers). Redevenons humains, c’est-à-dire collectifs.
Et bravo pour l’humour.

Répondre
    Morgane BAZENNERYE

    Morgane BAZENNERYE Il y a 3 années

    merci Etienne!

Benoit De Beir Il y a 3 années

D’abord se rassurer ou se consoler en se disant que celui qui pond une prez de 98 slides ne maîtrise certainement pas son sujet, sinon il uarait fait une prez en 15 slides max . Ensuite, se demander ce que le public doit vraiment retenir de la prez et passer en mode « facilitation » après avoir expliquer la situation.

Répondre
    Morgane BAZENNERYE

    Morgane BAZENNERYE Il y a 3 années

    Ouioui! Merci de votre commentaire!

burn Il y a 2 années

voilà ,un bien joli dessin pour une maman qui sera très heureuse de le recevoir

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.