Pour une parole d’envergure

Par le 26 août 2013

Qui n’a pas un jour défailli en montant sur l’estrade ?

Quand l’auditoire est nombreux, l’enjeu important, l’occasion solennelle, il ne suffit pas d’être bon ; il faut être à la hauteur de l’événement !

Nous verrons ici les trois bonnes pratiques qui vous permettront de vous en sortir.

Comment s’en sortir ?

  1. Penser soigneusement
  2. Ecrire avec style
  3. Présenter avec panache

prendre la parole en public

1. Penser soigneusement

« Une minute de discours c’est une heure de travail » Winston CHURCHILL

Que venons-nous faire là ?
Argumenter pour convaincre ? Célébrer les hommes, un événement ? Lancer un projet ? Délivrer un message difficile ?
Qu’attend, que redoute, qu’espère l’auditoire ?
Comment allons-nous l’associer, ancrer notre présentation dans le présent et l’avenir, déclencher l’action, laisser une trace de l’événement ?
Les valeurs positives doivent être au rendez-vous : il faut rassembler, fédérer, donner des perspectives, encourager, enthousiasmer, créer du lien et de la cohésion, donner des forces, éclairer les esprits….

2. Ecrire avec style

La langue ne peut être dans ces occasions une langue de tous les jours. A la différence d’une intervention plus quotidienne qui peut être improvisée, l’intervention éloquente comprend tout ou partie d’un texte écrit à l’avance. L’héritage culturel doit être convoqué et les figures de style qui donnent du corps aux idées ont leur place, avec justesse. Elles vont apporter le souffle de la poésie, la couleur et la saveur des images, les souvenirs de notre patrimoine culturel, et la musique d’une langue douce à l’oreille. N’oublions pas que la parole fut à l’origine chantée par les bardes s’accompagnant d’une lyre !


3. Présenter avec panache en mobilisant son corps et sa voix

Sur l’estrade, il va falloir maintenant oser s’ancrer et se dresser, développer sa gestuelle avec ampleur, regarder tout son auditoire, et respirer avec générosité.
Il va falloir lire en conservant le contact avec l’auditoire, lancer sa voix, approfondir l’articulation et les silences, et laisser résonner ses paroles.

Emotion garantie.

« Jaurès est à la tribune. Autour de lui, à droite, à gauche, devant, derrière, des milliers de têtes, des visages crispés dans l’attention, des yeux qui s’illuminent, des lèvres qui s’entrouvrent en accent circonflexe… c’est le repas intellectuel des bipèdes. Le geste large, le regard perdu vers je ne sais quelle invisible étoile, Jaurès, superbe, magnifique, inouï, domine la foule haletante. »

Victor MERIC à propos de Jean JAURÈS

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

wholesale cheap Chargers jerseys china Il y a 6 années

Wholesale jerseys outlet, only $19 new Texans uniforms factory.
wholesale cheap Chargers jerseys china http://cafediem.ca/ppt/date.html

Répondre
Avatar

Idalie Agathe Il y a 6 années

C’était pour dire que vivant à Avignon j’espère qu’il y aura des festi.veaux comme tous les ans pour payer ma location. Des festi.Valls, aussi: pour enrichir ma ville papale: pendant ce temps je ferai un tour à Lyon, chez les Lyonnais, qui me feront le crédit et le credo de reparler de tout cela dans un bouchon, de tout cela et du reste (une o.Regin’ al, des Magnin’aux)
Gros bisous d’Agathe Idalvo

Répondre
Avatar

cheap Devils jersey Il y a 6 années

Canucks jerseys china Blank With Paypal
cheap Devils jersey http://diazguardamino.com/files/diazguardamino_arq_P-C-34.htm

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.