La confiance en soi, élément crucial pour gagner en efficacité

Par le 8 juillet 2013

Pour conduire les personnes et les équipes à gagner en efficacité, la connaissance de soi est le première étape pour résoudre les problèmes d’organisation et de leadership.

« La productivité c’est comme une fermeture-éclaire. S’il manque le premier élément tout en bas, le reste de la fermeture sera décalée et s’emboîtera de travers. Dans les comportements humains et dans les relations professionnelles, le premier élément est la  connaissance de soi. » Will Schutz, Ph.D.

Le manque de confiance aggrave les problèmes

Lorsque les gens se connaissent superficiellement et manquent de confiance en eux ou entre eux, des situations de crise peuvent se créer :

  • les comportements sont rigides et défensifs, et les équipes échouent ;
  • les tensions apparaissent, les individus se blâment entre eux et accusent le management ;
  • quand l’entretien annuel a lieu c’est du temps gaspillé car chacun se retranche sur ses positions pour éviter des règlements de compte ou bien elle tourne à l’adversité ;
  • l’accumulation des tensions, la démotivation réduisent le niveau de vigilance puis les accidents du travail et l’absentéisme s’accroissent ;
  • les projets démarrent avec enthousiasme puis échouent ;
  • les différences entre les individus sont mal vécues. L’énergie est gaspillée en crainte et en hostilité, ce qui entrave la cohésion du groupe et en menace la performance ;
  • les managers contribuent inconsciemment aux échecs de l’équipe et leurs efforts deviennent contre-productifs.

La confiance en soi aide à affronter les problèmes efficacement

Quand les personnes développent leur connaissance de soi et la confiance en elles alors les comportements défensifs se réduisent. Ainsi :

  • les individus s’orientent pour maximiser la performance de l’équipe ;
  • les défenses diminuent, les personnes s’expriment et les conflits sont solutionnés par les membres de l’équipe ;
  • des feed-back positifs et constructifs sont quotidiennement échangés, les personnes peuvent se critiquer sans tensions, cela crée de la confiance et de la productivité ;
  • les accidents du travail et l’absentéisme diminue fortement ;
  • les projets ont plus de chance d’aboutir ;
  • le groupe intègre ses différences individuelles comme une ressource. Elles sont appréciées et utilisées intelligemment ;
  • la confiance en soi des managers optimise la force des équipes et diminue les points faibles.

L’estime de soi est à la source de la confiance en soi

L’estime de soi correspond à l’ensemble des sentiments que l’individu éprouve à l’égard de lui-même et qui lui permettent d’agir, de se sentir important, compétent et sympathique. Ces capacités évoluent et chacun peut trouver des moyens pour les développer. C’est l’intérêt des formations consacrées à ces enjeux dans le cadre professionnel.

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

james Dillon Il y a 7 années

l’estime de soi crée une sécurité ontologique qui évite de créer ou de tomber dans des jeux psychologiques comme les jeux des victimes d’Eric Bern

Le climat global est amélioré et chacun peut se développer dans un climat de confiance

Répondre
Avatar

Arthur Ilunga Il y a 6 années

Comment telecharger le document

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.