Colère en entreprise : peut-on vraiment se maîtriser ?

Par le 27 février 2013

La maîtrise de soi serait une compétence à développer, à utiliser et à intégrer. Elle permettrait d’avoir une bonne opinion de soi-même, de suivre des directions et de se protéger et réussir ce qu’on souhaite entreprendre. La maîtrise de soi naît de la capacité de chacun à exercer sa volonté sur ses pensées et ses actes et s’étend aux domaines tels que le respect de soi. Parmi les émotions, la colère et ses manifestations parfois excessives peuvent aussi être mieux contrôlées et s’exprimer à bon escient.

En entreprise, la colère peut aussi se manifester. Voyons de quelle manière et comment la gérer.

Comme le disait Sigmund Freud (*): « Celui qui le premier déversa un flot d’injures sur son congénère au lieu de lui asséner un coup de massue, fut le fondateur de la civilisation ».

La colère est une émotion normale et variable

L’expression de la colère détermine si elle traduit un dysfonctionnement ou un problème. Dans certaines situations, la colère permet de répondre à une injustice ou de faire des changements nécessaires. Mais parfois la colère se transforme en agression.

Comment se traduit la colère en entreprise

Dans le monde moderne de l’entreprise, très peu de personnes sont exposés aux diverses menaces physiques auxquelles la colère et l’agression étaient initialement une réponse naturelle face à la mise en danger de la vie. Aujourd’hui, la colère s’exprime plutôt lors de « la mise en danger de l’identité » causée par :

  • le traitement irrespectueux perçu : concernant les pensées, croyances, sentiments et besoins
  • la menace perçue : concernant des choix auxquels on est attaché
  • l’injustice perçue : concernant le traitement, le comportement, une conséquence ou une récompense
  • la provocation ou la suspicion perçue : « Ils ont fait ça exprès, juste pour « m’ennuyer ». La meilleure forme de défense est d’attaquer avant qu’ils ne le fassent »

Savoir gérer sa colère et ses conséquences

Pour certains, il est plus difficile de gérer des sentiments de colère et leurs conséquences possibles que la situation qui les a causées. Aussi essaient-ils de réprimer leur colère. Mais elle s’exprime inévitablement de manière détournée.

La colère devient problématique lorsqu’elle se déclenche trop facilement, qu’elle se prolonge et qu’elle nuit à la concentration, aux relations, à l’estime de soi et à la vie professionnelle et sociale.

Apprenez à gérer votre colère au travail de 5  façons

Pour approfondir nos connaissances sur ce sujet fort passionnant, nos collègues viennent de publier « Transformez votre colère en énergie positive « , Eyrolles, 2013 dont on peut découvrir une belle interview de Nathalie Dedebant, co-auteur dans l’article suivant :

Cinq façons de gérer sa colère au travail

 

(*) “Malaise dans la civilisation” paru en 1929, écrit par Sigmund Freud, l’inventeur de la psychanalyse et, à ce titre, l’un des grands penseurs du XXe siècle

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Formation en informatique Il y a 7 années

En tant que manager d’une entreprise, la maîtrise de soi est une qualité qu’il faut développer.

Répondre
Avatar

BTS NRC alternance Il y a 7 années

C’est surtout quand on est chef d’entreprise qu’il faut savoir maîtriser sa colère

Répondre
Avatar

Colok Il y a 6 années

La colère au travail: inscrite dans le « pas de vagues » culturel de l’entreprise classique de plus de un salarié. Comment s’en sortir ? Pourquoi taire la colère? Si on fait un arbre des causes d’une colère exprimée au sein d’une équipe , on arrivera assez vite à une question portant sur l’organisation, bien sur. Alors avant de mieux s’exprimer dans une colere , aurant dire à tous les salariés d’une boite qu’ils pensent à interroger l’organisation avant de se sentir floué par ceci ou par cela. Et tout le monde se rendra compte qu’il est humainement plus commode de laisser quelqu’un dans une colere tres inconfortable plutot que de se poser et questionner ce qui dans l’organisation du travail pourrait aussi generer cette colere. Au fond on devrait enseigner à voir que, derrière les émotions au boulot qui n’est normalement pas le lieu d’expression d’émotions intenses, émotions inconfortables pour la personne qui les vit, apparait toujours le spectre de l’organisation. Mais c’est plus dur de toucher à l’organisation que de dire, d’imposer(?) à quelqu’un d’apprendre à mieux maitriser ses émotions. Mouais , en gros entre maitriser et se taire… C’est aussi la question corollaire. Cordialement

Répondre
Avatar

MOUYON-PORTE Il y a 1 année

la maîtrise de soi face à une personne qui par manque de confiance en elle vous agresse est importante
Il convient néanmoins de ne pas laisser la personne s’imposer avec la crainte qu’une réaction de notre part elle fasse quitter la pièce avec colère et rompt le dialogue et le silence comme arme protectrice a ses limites car elle peut penser qu’elle a l’ascendant
la reformulation pour lui faire percevoir son attitude déplacé est préférable

Répondre
Avatar

Arnaud pascale Il y a 4 mois

la colère prend différentes formes et il existe des techniques pour aider à laisser exprimer son ressenti de faon constructive

Répondre
Avatar

Nathalie Humbert Il y a 2 mois

Plus facile à lire qu’à faire

Répondre
Avatar

Violaine Il y a 2 mois

Très difficile de gérer la colère pour moi. Je me défausse

Répondre
Avatar

Carvalho Il y a 2 mois

Exprimer sa colère ou mécontentement de manière de manière constructive est un art que peu de gens maîtrise.

Répondre
Avatar

leroux Il y a 1 mois

la maîtrise de soi, n’est pas toujours facile , même quand on se connait bien

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.