Devenir coach professionnel : pourquoi et comment ?

     Devenir coach professionnel : pourquoi et comment ?

    Nous entendons souvent parler autour de nous de personnes qui veulent devenir coach professionnel ou qui sont engagées dans une démarche pour le devenir. Peut-être, vous-même, caressez-vous cette idée. S’agirait-il d’un phénomène de mode au titre d’une reprise en main de sa vie professionnelle, d’une recherche de sens, d’utilité ou de plaisir ? Peut-être, et cela

    Etienne Basse

    Gérer les réactions au feedback négatif

     Gérer les réactions au feedback négatif

    La personne peut adresser un feedback négatif « dans les règles de l’art » et pourtant, son interlocuteur, qui est parfois sous stress, peut avoir des difficultés à l’accepter. Gérer les réactions au feedback négatif va permettre à la personne de transformer cette difficulté en mise sous tension positive. Ces réactions sont répertoriées au nombre de six.

    Jean-Pierre Testa

    L’ouverture, source de la confiance en soi et en l’autre

     L’ouverture, source de la confiance en soi et en l’autre

    Les relations quotidiennes, les travaux en équipes, les confrontations professionnelles sont susceptibles de créer des tensions. Il y a chaque jour des dizaines d’occasions d’entendre des reproches, réels ou imaginés, et de se sentir ignoré, incompris, impuissant, incompétent ou rejeté. D’aucuns pourront se sentir blessées ou offensées. Comment en sortir ?

    Alain Duluc

    La « Oui attitude »

     La « Oui attitude »

    Accepter les idées de l’autre pour construire ensemble, l’écouter et prendre réellement en compte sa proposition ; lui donner le sentiment d’être compris, lâcher prise sur ses certitudes pour mieux écouter et rebondir. Telles sont les valeurs principales de l’improvisation théâtrale alors pourquoi ne pas les appliquer au monde de l’entreprise ?

    Alain Duluc

    La bouée « anti-sauvetage »

     La bouée « anti-sauvetage »

    Confronté à une demande d’aide, la personne a intérêt à aider son interlocuteur plutôt que de l’assister et de le maintenir ainsi dans la dépendance en intervenant au-delà de ce qui lui est demandé. La bouée « anti-sauvetage » donne les moyens à la personne d’adopter la posture adéquate grâce à 5 questions clés à

    Jean-Pierre Testa

    Adapter sa communication avec les préférences cérébrales

     Adapter sa communication avec les préférences cérébrales

    Le physicien et ancien directeur de la formation chez General Electric, Ned Herrmann, a développé et validé la théorie des préférences individuelles. Le test psychologique associé à cette théorie -le profil de préférences cérébrales HBDI (Herrmann Brain Dominance Instrument), vise à identifier les modes préférentiels de traitement de l’information des individus. Grâce aux préférences cérébrales,

    Jean-Pierre Testa

    Relations interpersonnelles : savoir donner des signes de reconnaissance

     Relations interpersonnelles : savoir donner des signes de reconnaissance

    Dans les relations interpersonnelles, les signes de reconnaissance, selon l’Analyse Transactionnelle, sont particulièrement utiles dans les situations dans lesquelles une personne donne du feedback à un interlocuteur. Quand ils sont positifs, les signes de reconnaissance favorisent l’ouverture à l’échange, renforcent la relation collaborative et instaurent un climat de confiance. Ils permettent d’agir sur un levier

    Jean-Pierre Testa

    Adopter le bon niveau d’écoute

     Adopter le bon niveau d’écoute

    En voiture, lorsque vous conduisez en zone verte, votre jauge à carburant diminue progressivement (moins de consommation), votre état de vigilance vous permet d’éviter les obstacles et comme vous ménagez votre monture, vous constatez moins d’usure. Bref, je vous rachèterai volontiers votre véhicule. En revanche, si vous conduisez en zone rouge, votre consommation de carburant

    Jean-Pierre Testa

    Réparer la relation après un conflit avec la méthode ABC

       Réparer la relation après un conflit avec la méthode ABC

      Steeve Karpman (auteur du célèbre triangle dramatique) a produit plusieurs concepts sur le thème de la réparation de la relation une fois que celle-ci a été brisée ou juste endommagée. La méthode ABC est l’une d’entre elles. Elle consiste à faire une proposition à l’autre en trois étapes.

      Arnaud Soutif

      Tu m’entends ? Non je t’écoute !

       Tu m’entends ? Non je t’écoute !

      Sauf à vivre seul sur une île déserte, nous sommes tous en relation avec un nombre plus ou moins important de personnes. Et le propre de cette relation est d’échanger des informations. Et c’est un des besoins humains les plus basiques que d’être compris et de comprendre.

      Etienne Basse

      Abonnez-vous au blog

      Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.