Quadragénaire ou quarantenaire ?

    Par le 31 janvier 2017

    Aujourd’hui, toutes les occasions sont bonnes pour catégoriser la population française… Encore faut-il savoir mettre le bon mot sur la catégorie ciblée. Retrouvez en vidéo la dernière leçon d’Aurore et Jean-Jacques.

    Vous connaissez, le fameux panel ou « échantillon » dont on entend si souvent parler lors de la réalisation de sondages de toutes sortes : classer les personnes en fonction de leurs habitudes, diplômes, catégories socio-professionnelles… et bien sûr de leur âge. Cette classification se révèlent fort utile pour une analyse marketing, en politique… Encore faut-il savoir en parler.

    Quadragénaire ou quarantenaire ?

    J’écoutais les retours d’une étude sur le comportement des plus de 40 ans face aux nouvelles technologies : au-delà des préjugés, ils s’approprient finalement aussi bien les services de communication et de divertissement sur Internet que leurs cadets. Le journaliste parlait alors de ces « quarantenaires » et j’ai cru à une erreur, un mot simplifié à la place de celui de « quadragénaire ». Cependant, à la réflexion, le mot devait être juste, car il a poursuivi en précisant :

    Le quadragénaire a tenu le rythme de la généralisation du téléphone mobile, de l’arrivée d’Internet et de la fin du CD mais a plus de mal avec la suite. Les réseaux sociaux, le streaming et les échanges de photos sur Snapchat  se font sans les quadras… Ce décrochage n’est sans doute pas étranger à leur poussée de nostalgie actuelle : les tennis Stan Smith reviennent dans les boutiques, les artistes des années 80 font salle comble, l’application pour smartphone Instagram transforme les photos en vieux Polaroïd, le Rubik’s cube fait partie des ventes phares de Noël 2016.

    Le quarantenaire ne serait-il pas finalement une personne sous « quarantaine » ? Un individu se sentant isolé dans cette société ultra moderne où tout bouge à une vitesse phénoménale et qui préfère vivre dans la nostalgie de ses jeunes années ?

    Ma petite leçon de français… par Aurore et Jean-Jacques

    Alors que devons-nous dire : Quarantenaire ou quadragénaire ? Soixantenaire ou Sexagénaire ? Aurore et Jean-Jacques vous expliquent :

    Rendez-vous dans 15 jours pour un nouvel épisode.

    Retrouvez les autres leçons d’Aurore et Jean-Jacques :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Etienne magnin Il y a 11 mois

    Toujours excellent. Drôle, etc.

    Mais le « tempus passae » m’invite à commenter. C’est original, et moins pompeux que le célèbre « Tempus fugit ». Mais « tempus passat » eut été juste.

    Bises.

    Répondre

      Aurore Il y a 11 mois

      Bonjour Etienne,

      Aurore et Jean-Jacques mettent toujours « n’importe quoi » sur l’ardoise… C’est fait exprès ! Les fautes font partie de la farce… 🙂

      Etienne Magnin Il y a 11 mois

      Bonjour Aurore.

      Je me doutais un peu de l’à-peu-près de la citation latine. C’est d’ailleurs plus drôle que l’expression correcte. Mais il y a toujours un pénible au fond de la salle pour pinailler.
      Mais ça m’a permis de plonger dans les délices du verbe « passare » et d’entendre César : « Je le passe ou non ce p… de Rubicon. »

    Pia Martin

    Pia Martin Il y a 11 mois

    Cher Etienne, toujours aussi précis….
    Bises
    Pia

    Répondre

    Aurore Il y a 11 mois

    Bonjour Etienne,

    Merci pour les bons retours ! Aurore et Jean-Jacques écrivent toujours « n’importe quoi » sur l’ardoise, tu pourras le remarquer sur chaque vidéo, il y a quasiment toujours une erreur.
    J’ajoute que je n’ai jamais appris le latin et nous avons inventé cette phrase, on n’était pas si éloignés de la bonne forme… 😉

    Bises !

    Aurore

    Répondre

    Flo Il y a 8 mois

    Ce mot « quarantenaire » apparait dans les médias de plus en plus souvent pour désigner un ou une quadragénaire. Entendu récemment sur M6 (Maisons à vendre), vu sur un article concernant la fille de JL Mélenchon.

    Répondre