12 permissions à se donner pour s’estimer

    Par le 28 novembre 2016

    L’estime de soi est la source de la confiance en soi, elle se nourrit et se cultive tout au long de la vie. Une meilleure estime de soi procure plus de bienveillance, de lucidité, de conscience de soi. Elle est une invitation à s’accepter et à se dépasser.

    12 permissions à se donner pour s'estimer

    Depuis notre plus tendre enfance, chacun de nous a intégré une quantité importante de messages verbaux et non verbaux qui nous ont été adressés, bien souvent, pour notre épanouissement. Selon l’Analyse Transactionnelle*, certains de ces messages sont appelés « permissions ». Elles nous ont permis de grandir en développant le meilleur de nous-mêmes.

    Les 12 permissions à appliquer

    Nous vous présentons ci-dessous les douze permissions les plus répandues qui s’énoncent ainsi :

    Tu as la permission :

    • 1. « d’exister »

    J’ai le droit d’être présent, bien vivant, d’avoir conscience de ma valeur et je suis digne d’être aimé.

    • 2. « d’être toi-même »

    Je peux m’affirmer dans mes particularités et mon individualité.

    • 3. «d’être aussi un enfant »

    J’ai le droit de ressentir et d’exprimer tous mes sentiments : être gai, spontané et ne pas me prendre trop au sérieux.

    • 4. « de grandir »

    Je peux établir des relations matures avec les autres et je suis capable d’esprit d’analyse et de prise de décision.

    • 5. « de réussir »

    Je peux réussir et développer tout mon potentiel.

    • 6. « de faire, d’agir »

    Je peux prendre des risques et des initiatives pour avancer.

    • 7. « d’être important »

    Je peux prendre ma place et des responsabilités liées à mes compétences.

    • 8. «d’appartenir »

    Je prends facilement contact avec les autres, je les écoute et je m’intéresse à eux pour développer mon sentiment d’appartenance.

    • 9. « d’être proche »

    Je peux être proche des autres, aussi bien au niveau physique que psychologique. Je développe la confiance en me rapprochant de mes interlocuteurs.

    • 10. « d’être en bonne santé »

    Je prends soin de moi et je maintiens mon équilibre physique et psychologique.

    • 11. «de penser »

    Je me donne les moyens d’obtenir les informations nécessaires pour prendre la meilleure décision et émettre des jugements personnels.

    • 12. «de ressentir »

    Je me sers de mes sensations, mes sentiments et mon intuition à bon escient.
    Et vous quelles permissions avez-vous intégrées ? Quelles sont celles que vous souhaitez adopter à partir d’aujourd’hui pour gagner en estime de soi et en confiance ?

    *L’analyse transactionnelle est une théorie de la personnalité, des rapports sociaux et de la communication. Créée dans les années 1950 par le médecin psychiatre et psychanalyste Éric Berne, elle étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels appelés « transactions ».