L’humour, source d’efficacité personnelle et professionnelle

    Par le 2 novembre 2016

    Aujourd’hui, l’humour est devenu un vecteur clé de communication qui permet de sensibiliser et de fidéliser le client. Découvrez quels sont les bienfaits avérés de l’humour d’un point de vue personnel aussi bien que professionnel. Et en bonus, retrouvez une nouvelle leçon d’Aurore & Jean-Jacques en fin de billet.

    Un objectif simple : sensibiliser par le rire pour fidéliser

    Les réseaux sociaux ont radicalement changé la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients, mais aussi la façon de communiquer entre les internautes eux-mêmes. Avec 2,06 milliards d’individus actifs sur les réseaux sociaux, soit 68% des internautes et 28% de la population mondiale, on comprend bien que ce mode de communication ne peut plus être exclu des stratégies marketing.

    La vidéo humoristique comme vecteur de communication client

    La toile regorge d’informations, d’articles, de dossiers de fond mais aussi de vidéos drôles, incongrues ou loufoques, qui se transmettent à la vitesse de l’éclair via les réseaux sociaux.
    C’est un excellent moyen pour fidéliser ses communautés : par métier, par âge, centre d’intérêt…
    Les entreprises l’ont aujourd’hui bien compris et certains YouTubeurs regorgent d’ingéniosité pour capter leur auditoire, toujours plus important. Cyprien, par exemple, blogueur et cinéaste cumule à ce jour plus de 9,5 millions d’abonnés sur sa chaine YouTube et plus de 1,2 milliards de vues avec des vidéos humoristiques du quotidien.

    L’humour, d’un point de vue personnel

    L’humour crée de la proximité entre les individus. Il ne faut cependant pas perdre de vue qu’il existe autant de types d’humour que de cultures, de codes, de mœurs, de valeurs et de personnalités. Afin de ne pas tomber à côté ou dévaloriser vos interlocuteurs, il est recommandé de n’utiliser que l’humour positif et bienveillant, surtout en milieu professionnel. Malheur à celui qui déroge à la règle. Il va aux devants de critiques, froissant la susceptibilité de certains, la fragilité d’autres ou tout simplement en choquant sans être drôle.

    A partir du moment où cet aspect est bien intégré, un climat propice à l’apprentissage s’instaure entre les créateurs du projet humoristique et le public.

    Nous adorons en effet retrouver chez nos humoristes préférés ce qui pose un problème chez nous. C’est d’ailleurs pour cela que nous rions… Florence Foresti nous fait rire aux éclats dans ses spectacles où la mère de famille mais aussi la femme se retrouve dans ces situations burlesques du quotidien que nous connaissons si bien.

    Autre exemple, Norman ; il se fait connaître en publiant ses vidéos sur internet et en les relayant sur les réseaux sociaux, à l’instar de Cyprien, Mister V, Hugo Tout Seul, Natoo ou Jérôme Niel, la nouvelle génération d’humoristes utilisant ces outils.
    Tous font référence à des situations qui nous sont familières. Souvent, c’est du vécu et c’est pour cette raison que c’est drôle : nos relations avec nos parents, les enfants, les fêtes de fin d’année, le couple…

    L’humour, d’un point de vue professionnel

    Une étude très sérieuse menée sur 341 salariés démontre que rire, c’est bon pour le moral mais pas que… Le rire augmente l’efficacité au travail, la concentration, la productivité, la rapidité d’exécution des tâches, la vivacité d’esprit… et j’en passe.
    Lorsque l’on rit, le cerveau génère une sécrétion d’endorphines.

    Le psychologue David Abramis de l’Université de Californie, révèle que ceux qui se laissent aller à rire au travail sont les plus productifs. « Les employés qui ont le sens de l’humour apparaissent aussi plus motivés, plus créatifs au bureau, et moins susceptibles d’être en retard ou absents. »

    Bref, le rire est un catalyseur de rentabilité et de bien-être au travail.
    Notre quotidien est une merveilleuse source d’inspiration : nos lieux de travail, la rue, les transports en commun, les situations de famille, les bars et restaurants, la plage ou le supermarché qui « peuvent nous faire mourir de rire! »

    Tout est dans l’aptitude à regarder et à observer les objets, les personnes et les situations d’une manière différente et décalée.

    Envie de prendre une bonne leçon de français… Avec Aurore et Jean-Jacques

    Notre petite leçon pour adultes consentants

    Nous avons aussi choisi l’humour pour vous faire réviser les subtilités de notre langue française, apprises sur les bancs de l’école : apprendre en s’amusant, c’est toujours beaucoup plus ludique, sympathique, bon pour le moral et la santé… et en plus ça marque l’esprit! On n’allait pas se priver !
    Rien de tel qu’un simple sourire, qu’un léger rire ou même un fou rire pour passer une bonne journée. Vous ne trouvez pas ?

    Notre leçon d’aujourd’hui avec Aurore & Jean-Jacques

    « Au jour d’aujourd’hui » est un pléonasme car il signifie « au jour du jour de ce jour ». Cette expression est donc à éviter autant que possible.
    Pourquoi ne pas employer aujourd’hui (« au jour de ce jour ») pour désigner la journée où nous sommes et « de nos jours », « à notre époque » ou encore « actuellement » à la place d’« au jour d’aujourd’hui » ?

    Notre petite leçon de français, c’est fini pour aujourd’hui

    Rendez-vous dans 15 jours pour un nouvel épisode.

    Pour aller plus loin

    Retrouvez les autres leçons d’Aurore et Jean-Jacques :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Jean-Pierre

    Jean-Pierre Il y a 6 mois

    C’est bien vrai 🙂 Merci pour cette bonne tranche d’humour. Bises

    Répondre
    Pia

    Pia Il y a 6 mois

    Merci Jean Pierre ! 🙂

    Répondre

    Alcan Isabelle Il y a 3 mois

    Tellement vrai… Un petit zeste d ‘ humour pour détendre et aider les stagiaires à se libérer lors de la prise de parole en public et ça marche…

    Répondre