Bien démarrer sa présentation à l’oral

Par le 9 décembre 2015

Bien démarrer une présentation à l’oral est le moment le plus difficile, car c’est là où notre degré de « trac » est à son maximum. Sous les regards de l’assistance, nous craignons de bafouiller, de perdre de fil de notre discours et l’attention de notre public. Bonne nouvelle, il existe une recette efficace pour bien démarrer une présentation devant un auditoire : l’introduction 6P. Le but est de donner les repères indispensables à l’auditoire pour le captiver dès le démarrage.

presentation-orale

Pourquoi moi ?

La réponse à cette question permet de conforter auprès de notre public notre légitimité d’orateur. S’il ne nous connait pas, cela le rassure : il ne va pas perdre son temps, notre expertise ou notre expérience nous rend intéressants. S’il nous connait déjà, cela lui permet de mieux situer l’intervention par rapport à nos différentes missions. Bonus : cela nous donne aussi de l’assurance !

Exemple : « En tant que chef de projet de la mise en place de l’outil informatique Bleuet… »

Pourquoi ce sujet ?

Cela nous parait trivial, parce que nous avons travaillé notre présentation. Mais notre auditoire avait l’esprit à mille autres choses avant de venir nous écouter. Il a depuis longtemps oublié le sujet envoyé dans le mail d’invitation. La moindre des politesses est donc de lui présenter de façon synthétique le sujet pour répondre à son interrogation « de quoi va-t-il nous parler ? ».

Exemple : «  Je viens vous présenter : « Bleuet, mon outil d’aide à la vente ! »

Pourquoi vous ?

C’est la question qui permet d’accrocher l’intérêt des personnes rassemblées dans la salle. Plus elles se sentiront concernées directement, plus elles seront captivées. Là aussi, même si l’invitation était claire, mieux vaut le leur rappeler.

Exemple : Vous, commerciaux allez être directement concernés dans votre quotidien, par cette application révolutionnaire !

Pourquoi maintenant ?

Nous écoutons d’autant mieux que le timing est bien choisi. Resituer la présentation dans la cohérence d’un projet renforce l’écoute de l’autditoire.

Exemple : Comme vous le savez « Bleuet » va être opérationnel dans 3 semaines, et je profite de votre réunion hebdomadaire pour vous le montrer.

Pour…quoi ? ou pour quel objectif ?

C’est la question qui conditionne toute la structure de la présentation et qui met l’auditoire sous tension au sens positif du terme. Il s’agit d’être explicite sur ce qui est attendu de lui à l’issue de la présentation.

Exemple : l’objectif de mon intervention est qu’à l’issue de celle-ci vous soyez en mesure d’utiliser les principales fonctions de « Bleuet ».

Plan : comment cela va-t-il se dérouler ?

Le plan facilite l’écoute et la mémorisation. Il permet d’annoncer une première fois ce qui va être dit, puis répété dans la conclusion. Il permet à l’auditoire de suivre le cheminement logique par étapes, plutôt qu’en un seul tenant qui pourrait lui paraître indigeste.

Exemple : Pour cela, dans un 1er temps je vais vous présenter l’intérêt « Bleuet », notamment en termes de gains de temps par rapport au fonctionnement actuel. Puis je vous présenterai ses principales fonctionnalités, et enfin nous passerons à la partie pratique : chacun va tester l’outil.

Prenons un autre exemple : un 7ème P bonus !

Je m’adresse à vous, membres de la direction commerciale (vous), pour vous présenter notre nouveau  produit qui va booster nos ventes dans le monde entier « : « Le café au lait en tube » » ! (sujet). En tant que directeur de l’innovation », je suis fier de vous présenter notre création unique sur le marché !» (moi). Je remercie votre directeur de m’avoir invité à votre convention annuelle, car notre produit va être diffusé dès le mois prochain (maintenant). L’objectif de ma présentation est de vous permettre de promouvoir auprès de vos forces de vente ce produit révolutionnaire (objectif). Pour cela, ma présentation va se dérouler en 3 parties : d’abord l’origine du projet, puis ses caractéristiques, enfin le benchmark par rapport au marché (plan).

Avez-vous remarqué que l’ordre des 6P a changé ? A vous de construire votre recette avec ces 6 ingrédients. L’important est de tous les incorporés pour que votre discours soit fluide.

Le conseil du chef :

répétez plusieurs fois en coulisse votre introduction 6P pour vous la mettre en bouche et la prononcer avec aisance en moins d’une minute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gerard Z Il y a 9 mois

Quel talent !
Limpide.

Répondre
    Pia Martin

    pia Il y a 9 mois

    merci !! Trop gentil…

Goutx Alain Il y a 8 mois

Bonjour Pia,
Méthode imparable, je l’utiliserai pour mes vœux du Maire en Janvier.
Je t’embrasse amicalement

Répondre